Hypothyroïdie du chien Diagnostiquer, comprendre
et prendre en charge

L’hypothyroïdie est la maladie hormonale la plus fréquente chez le chien. Comme chez l’homme, l’hypothyroïdie peut induire de nombreux troubles physiques et psychiques

Article
La grille Hypolit, une aide précieuse au diagnostique
Book-open
Les publications, articles & actualités sur le sujet

Nous vous aidons à comprendre l’hypothyroïdie et vous accompagnons dans sa prise en charge diagnostique et thérapeutique.

Le diagnostic est établi grâce au recueil des symptômes physiques et comportementaux que présente le chien. Pour cela, l’utilisation de la grille Hypolit® est utile.

Une prise de sang peut aider aussi au diagnostic mais n’est pas toujours fiable. Enfin, un diagnostic thérapeutique est souvent intéressant pour apprécier si le chien a besoin d’hormones thyroïdiennes pour être en meilleure santé physique et psychique.

Le traitement est simple : il consiste à donner à l’animal des hormones thyroïdiennes pour pallier le manque. Le traitement est ajusté progressivement et régulièrement en fonction du poids du chien et de l’évolution des signes cliniques. Des prises de sang de contrôle peuvent aider en parallèle.

Le traitement est à donner toute la vie de l’animal. Ainsi, le chien, si son traitement est ajusté, vivra mieux et plus longtemps que s’il n’était pas traité.

Articles & publications

Définitions

Hypothyroïdie chez le chien : Définitions

L’hypothyroïdie est la maladie hormonale la plus fréquente chez le chien. Elle concerne la glande thyroïde et les hormones thyroïdiennes dont le fonctionnement est insuffisant

Voir l'article

Article

Hypothyroïdie du chien : quand y penser

Article paru dans la revue "Comportement Animal" Février 2018

auteure Valérie Dramard

Voir l'article

article

Hypothyroïdie du chien : Traitement et suivi

Les doses sont d’abord calculées en fonction du poids de l’animal (environ 20-22 µg/kg/j en 1 ou 2 prises) puis sont ajustées en fonction de l’évolution.

Voir l'article

Arrow-up